Réponse au quiz du "Guide gourmand lyonnais" : Êtes vous devenu un vrai gone ?

Une fenotte est une femme (réponse c)


Le terme "fenotte" s’emploie dans un sens aimable et affectueux.
Sa racine semble être le latin « femina » qui a donné en patois régional « fena » ou « fenna ».




Le plat qui n'est pas une spécialité lyonnaise est la carbonnade (réponse c)


La carbonade (ou carbonnade) flamande est une spécialité du Nord de la France et de la Belgique. Cuisinée à partir de morceaux de viande de boeuf, elle mijote des heures dans une sauce à la bière.




La fête qui se déroule tous les 8 décembre à Lyon est la fête des Lumières (réponse a)


Le 8 septembre 1852 devait être inaugurée la statue de la Vierge Marie en bronze doré au sommet de la chapelle de Fourvière. L’inauguration est repoussée au 8 décembre en raison d'une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : les autorités religieuses sont sur le point d'annuler l’inauguration. Finalement le ciel se dégage... Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. Ce soir là, une véritable fête est née ! Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d'admirer des installations lumineuses exceptionnelles.




La célébrité qui n'est pas lyonnaise est Kev Adams (réponse b)


On aurait bien aimé mais Kev Adams est parisien ;)




Un passage entre deux immeubles est une traboule (réponse b)


Le nom "traboule" vient du latin « transambulare » qui signifie « circuler à travers ». Une traboule permet alors de circuler à pied d’une rue à une autre en passant à travers les cours et escaliers des immeubles.

Les premières traboules remontent au IVe siècle et il y en aurait plus de 400 bien que de nombreuses restent peu visibles ou fermées au public.




Le nom gaulois de Lyon était Lugdunum (réponse b)


Le 9 octobre de l'an 43 avant J.C., un ancien officier de César, fonde une colonie promise à un destin exceptionnel sous le nom de Lugdunum qui signifie "colline de la lumière". Lugdunum devient rapidement la capitale des Trois Gaules.




La statue de Louis XIV sur son cheval est située Place Bellecour (réponse a)


La statue a été sculptée par François-Frédéric Lemot en 1825. Elle remplace une première statue érigée en 1713 par Martin Desjardins, qui fut détruite pendant la Révolution pour être transformée en canons. Pourquoi une statue de Louis XIV ? Parce que c'est à lui que l'on doit l'acquisition de la place Bellecour par la ville.




Les ouvriers de la soie sont les canuts (réponse c)


Les canuts étaient les ouvriers tisserands de la soie.

Depuis le 18e siècle, la « fabrique » (c'est-à-dire l'industrie de la soie) a fait de Lyon la première ville ouvrière de France. Au début du 19e siècle, l'arrivée des métiers à tisser de grande taille (tels que les métiers Jacquard) va profondément modifier le travail de la soie, mais également le mode de vie des ouvriers, les obligeant à déménager à la Croix-Rousse dans des appartements aux plafonds très élevés renforcés par des poutres en chêne et de hautes fenêtres. L'invention de la soie artificielle donne le coup de grâce à cette industrie. Aujourd'hui, seuls quelques métiers à bras subsistent, sauvegardés par des musées nationaux ou des associations d'anciens tisseurs.




Le musée Gadagne fait référence à un banquier italien (réponse a)


Le musée est situé dans l'Hôtel de Gadagne, un hôtel particulier construit au début du XVIe siècle et loué par le marchand-banquier Thomas II de Gadagne à partir de 1538. Les Gadagne étaient une riche famille d'origine florentine. Leur fortune colossale, issue du commerce et de la banque Gadagne, inspira en son temps un dicton lyonnais, « riche comme Gadagne ».




Un graton est une spécialité culinaire (réponse b)


Surnommés "cacahuètes lyonnaises", ce sont des morceaux de gras cuits dans... du gras, puis pressés (ouf!) et assaisonnés.





  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

© Praline et Rosette 2020 - Tous droits réservés